Etienne Gervais vit Au dela de la folie

TPL. Juste trois lettres qui résument l’enfer vécu par de nombreuses personnes. Un enfer qu’à vécu Etienne Gervais et qu’il veut partager, pour faire connaître et reconnaître cet univers ignoré qu’est la maladie mentale.

« Je veux briser l’isolement et les préjugés autour de la maladie mentale » dit Etienne Gervais. Jeune auteur québécois, il sait de quoi il parle : Etienne Gervais est atteint de TPL, acronyme de Trouble de la Personnalité Limite, une maladie mentale qui a ravagé sa vie pendant des années avant qu’il ne réussisse à reprendre un semblant de contrôle. Les personnes atteintes de TPL peuvent aller bien la plupart du temps, et vivent tout à fait soudainement des épisodes de psychose, de dépression ou même suicidaires. Ils sont littéralement à fleur de peau, une bonne nouvelle les transportant au septième ciel tandis que la moindre contrariété les précipite dans la dépression. « Le mot ‘équilibré’ n’est pas le qualificatif le plus approprié pour me décrire », explique Etienne Gervais.

Son parcours, il le raconte dans un livre témoignage, L’Ennemi en moi, dans lequel il dit tout: ses frasques, ses mensonges, ses excès, ses douleurs, sa recherche d’une paix intérieure qui semble inaccessible.

Écriture et maladie mentale

Est-ce qu’il a été difficile de tout coucher sur papier ? La question fait rire Etienne Gervais : « Tout le monde pense ça. Ça n’a été facile, bien sûr, mais ça a surtout été bénéfique, raconte-t-il. Ça oblige à regarder une situation de près et avec une vision différente. »

De plus, le jeu en valait la chandelle : l’écriture permet un véritable travail sur soi, qui fait parti de chemin vers la guérison, mais surtout, de nombreuses personnes qui ont lu son livre ont été touchées par ses mots. D’autres individus atteints de TPL se sont ainsi senti moins isolés et incompris, un élément capital dans leur vie. D’autant plus que le livre d’Etienne Gervais se termine sur une note d’espoir. Ce sont surtout des parents qui lui ont écrit pour le remercier de son témoignage, qui leur permettait enfin de mieux comprendre leur enfant. Pour sa famille, en revanche, lire le livre a été une véritable épreuve. Etienne Gervais n’en parle pas beaucoup avec eux. «S’ils n’ont pas envie d’aborder le sujet, je le comprends et le respecte.»

Nouveau livre

Avant d’écrire, Etienne Gervais pensait pourtant que personne ne voulait entendre parler de la maladie mentale ni en parler. Il s’est rendu compte que beaucoup de personnes voulaient s’exprimer. « Les gens attendent leur chance, affirme-t-il. C’est de là qu’est née l’idée de faire un ouvrage collectif. »

Au-delà de la folie est un projet en collaboration avec la Fondation des maladies mentales dont le but est de rassembler des textes écrits par des personnes souffrants de maladie mentales ou des proches qui souhaitent partager leurs expériences et leurs vies. « Il y a la volonté de lever le voile sur cette réalité, affirme Etienne Gervais. Le but est d’enfin démystifier la maladie mentale » en faisant découvrir cet univers par la plume d’individus qui vivent avec elle directement ou indirectement. Une mission dans laquelle il s’engage pleinement pour que les stigmatisations et les préjugés contre les personnes atteintes de maladies mentales cessent et que l’écoute remplace les tabous.

Vous pouvez visiter son site et son blog pour en savoir plus. Vous pouvez également participer à son projet si vous ou l’un de vos proches est atteint d’une maladie mentale.

Site de la Fondation des maladies mentales

Publicités

7 réflexions sur “Etienne Gervais vit Au dela de la folie

  1. Je dois avouer que je n’ai pas très bien compris sa maladie, est-ce « juste » des « sautes d’humeurs » ( je simplifie pour plus de clarté ) ??
    Peut-être pourrais-tu plus expliquer de quelles maladie il s’agit ??

  2. Pour simplifier, oui, ça pourrait correspondre à des « sautes d’humeur ». Sauf que ça n’a rien à voir, en intensité, avec ce que l’on peut vivre toi et moi. Un état de dépression très profond peut durer plusieurs jours et conduire à des tentatives de suicide, la prise de drogue pour s’échapper, des crises de colères, etc… Il explique dans son livre à quel point c’est épuisant pour lui à vivre, et éprouvant pour ses proches. C’est comme si, à chaque fois que toi tu avais une petite contrariété, le monde s’arrêtait de tourner et ce problème devenait la fin du monde si ce n’était pas résolu exactement comme tu le veux et pas autrement.

    J’espère que c’est plus clair, merci d’être passé par ici :)

  3. salut Étienne!!!
    moi je suis atteinte de trouble de personalitée limite, et ce que je lis présentement est tout a fait moi. je pensais qu’il n’y avais pas beaucoup de personne atteinte de cela mais je voit tout le contraire. mais bon je vais me procurer ton livre que tu vien de publier l’ennemi en moi. alors je vais pouvoir ten dire plus lorsque jaurait fini de le lire. merci énormément.

  4. Bonjour Sandra,

    Merci pour ton commentaire ! Le livre « l’Ennemi en moi » est en effet très intéressant, j’espère qu’il t’apportera de bonnes choses.

    Si tu veux contacter Etienne Gervais directement, tu peux le faire sur son site, dont j’ai donné le lien à la fin du billet. Si tu en as l’envie, tu peux également te renseigner sur son projet d’ouvrage collectif. Le but est de rassembler des textes de personnes qui ont un lien avec la maladie mentale pour démystifier et faire comprendre aux gens ce que c’est.

    Je te souhaite bon courage sur ton chemin de la guérison ! Au plaisir de te lire,

  5. bonjour. je ne sais pas trop comment aborder mon probléme. voilà je crois que mon ex petite amie est borderline. au début je pensais qu’elle était juste tres excessive et que cet état était dû à un traumatisme qu’elle venait de subir ( elle a été battue pendant un an et demi ). j’ai vu derniérement une émission sur le trouble de la personnalité borderline et j’ai reconnu beaucoup des symptomes en elle mais je ne suis pas un professionnel. je sens qu’elle est dans une tres grande souffrance qu’elle ne comprend pas. j’aimerais l’aider, mais je ne sais pas comment faire et je me sens complétement démuni et inutile. la plupart du temps quand j’essaie de l’aider je me la mets à dos pendant des jours.
    j’ai besoin de conseils… merci

  6. Bonjour Maxwell,

    Merci de partager ton expérience ici. Cependant, comme toi, je ne suis pas médecin. Ce que je peux te conseiller, c’est de prendre contact avec Etienne Gervais, via son site:
    http://www.etiennegervais.com/

    Il sera sans doute mieux placé pour parler avec toi et te guider, du moins je l’espère, et aider ainsi ton amie. Je vous souhaite bon courage, à toi comme à elle.

    Au plaisir de te lire,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s