Une commission d’enquête sur la burqa

REUTERS-TOUSSAINT KLUITERS Le 17 juin, nous rapporte la version numérique du Monde , des députés français ont fait part de leur inquiétude de voir de plus en plus de burqa en France et réclament l’ouverture d’une commission d’enquête afin d’en interdire l’usage. Voilà une initiative qui ne manquera pas de soulever la colère de certains musulmans, pensais-je tout en approuvant, et qui va encore renforcer l’image intolérante de la France à l’endroit de l’islam. Selon le député communiste André Gérin, «il y a des personnes qui sont dans de véritables prisons ambulantes.» Et de renchérir : «Il faut sortir d’une sorte de silence des responsables politiques de ce pays», précisant que c’est «intolérable sur le sol de la République française.» Le texte a été signé par une soixantaine de parlementaires, aussi bien que gauche que de droite.

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, affirme lui aussi que les musulmanes n’ont pas à porter la burqa. Il s’est expliqué sur France Info : «L’islam de France doit être un islam ouvert, libéral, convivial, qui permette aux gens de vivre les uns avec les autres. J’estime que le regard des hommes n’est pas à ce point-là radiographiant d’une femme ou introductif dans son intimité, (…) je ne pense pas qu’un simple regard puisse créer le danger.»

Deux choses à noter à propos de cette intervention. D’abord, j’avoue que la formule « islam de France » me chagrine un peu, car je ne pense pas que l’absurdité de la burqa soit une problématique purement territoriale. Ensuite, je pense que son opposition à la burqa est plus représentative de l’opinion de la plupart des musulmans en France, contrairement à la croyance que ces derniers sont tous des ultra-religieux avides d’enfermer toutes les femmes derrière un grillage de tissu.

AFP-SHAH MARAI Quand à la burqa elle-même, c’est le symbole d’une vision misogyne et réductrice de la femme, qui n’a sa place ni dans la République française, ni dans aucuns autres pays. Elle pose aussi des questions de sécurité évidentes. En dehors de période particulière, comme le carnaval, la loi française interdit d’avoir le visage dissimulé, ce n’est pas juste pour le plaisir d’enquiquiner les citoyens. Il y a même des antécédent de terroristes qui se sont enfuis en se cachant sous une burqa.

Dans un article connexe, la journaliste du Monde revient sur le refus d’accorder la nationalité française à une femme portant la burqa, il y a un an de ça. A ce sujet, je conseillerai simplement la lecture de l’analyse de Maître Eolas, qui rappelle que ce qui a fait obstacle à la naturalisation de la requérante n’était ses choix vestimentaire mais son appartenance religieuse explicite au falafisme, une vision de l’islam rigoriste et discriminante envers les femmes. Le Conseil d’Etat a donc motivé sa décision au nom des valeurs d’égalités des hommes et des femmes de la France.

Je serai tentée de plaider la tolérance, mais la burqa est un habit politique porteur d’un message hostile à l’égard de valeurs aussi fondamentales que l’égalité des sexes, les droits des femmes et la laïcité. Cependant, légiférer sur un vêtement précis serait injuste et contre-productif, car les femmes qui le porte seront les premières blâmées. Mieux vaut favoriser l’éducation que la coercition. Et contrairement à ce que bon nombre d’occidentaux pensent, les femmes du monde musulman ne sont pas juste des victimes qu’il faut sauver, elles sont parfaitement capables de se faire entendre et de réclamer leurs droits.

Mise à jour du 22 juin: un billet très clair de Philarête.

Aujourd’hui 23 juin, Le Devoir, quotidien québécois, commente la prose présidentielle à propos de la burqa. A noter que, selon Reuters, l’Assemblée crée une mission d’information sur la burqa et le niqab. Rendez-vous dans six mois pour les rebondissements de la controverse !

Publicités

4 réflexions sur “Une commission d’enquête sur la burqa

  1. Je reviens (la preuve…) Il y a en ce moment un échange assez captivant sur le blog «La plume d’Aliocha». Je me permets de vous recommander de lire les commentaires signés DAZahid (ça commence au n° 40). C’est vraiment intéressant, je trouve! En tous cas, ça fait réfléchir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s