Testostérone et rôles sexuels

Une étude britannique et suisse s’attaque au mythe selon lequel la testostérone augmenterait l’agressivité, rapporte l’agence de presse Reuters. Dans un groupe de femmes qui devaient négocier pour obtenir une somme d’argent en faisant des offres, certaines ont reçu de la testostérone et d’autres un placébo. Selon le mythe, les femmes ayant eu l’hormone auraient du se montrer plus agressives et prendre davantage de risque. Or, c’est l’inverse qui s’est produit : elles ont généralement fait des offres plus équitables et réduit le risque d’échouer. « Les chercheurs estiment que ces résultats suggèrent que la testostérone augmente la sensibilité du sujet à son statut social. Chez l’animal, où le modèle dominant-dominé régit les relations au sein d’un groupe, cela peut se traduire par de l’agressivité. En revanche chez l’homme, la vie en société requiert une approche plus subtile et moins combative. »

Les chercheurs font ainsi remarquer que la testostérone est une hormone considérée comme typiquement masculine et expliquant (excusant même) l’agressivité naturelle des hommes. Cette hormone n’est pourtant pas spécifiquement masculine, puisqu’elle est aussi produite par la femme. Quant à son influence sur le comportement humain, l’étude est très claire.

Tout ça me renvoie au film documentaire que j’ai vu récemment, La Domination masculine. Cela me fait aussi penser à un thème qui était revenu plusieurs fois au cours de la dernière élection présidentielle : les femmes et la politique (et même : les femmes en politique). Enfin, troisième élément qui me vient à l’esprit : Angela Merkel. Le point commun entre tout ça, c’est l’image que l’on se fait des deux sexes, et dans laquelle la testostérone a sa part de responsabilité.

Au moment où Ségolène Royal était dans la course pour la présidence, la presse française et internationale se posait la question : quelles sont les différences fondamentales entre les hommes et les femmes dans la manière de faire de la politique ? J’ai lu quelques articles sur le sujet que je qualifierai très volontiers de romantiques. La femme, affirment leurs auteurs, est naturellement plus douce et conciliante que l’homme. Elle cherche davantage le consensus, est capable de faire abstraction de sa fierté pour le bien commun, sait mieux communiquer et dégage une aura de douceur qui sied à la politique d’aujourd’hui, qui se veut plus diplomatique. L’homme est plus agressif, plus revendicatif, plus mordant. Normal, il est saturé de testostérone, le pauvre ! La femme, c’est donc l’homme politique de demain. Il suffit pourtant de lire la biographie d’Angela Merkel pour se convaincre du contraire.

La chancelière allemande est un « monstre » politique. Ça ne se voit pas tellement, parce qu’elle a plus l’image d’une gentille dame un peu bécasse, mais Angela Merkel est une politicienne brillante. Elle a su être au bon endroit au bon moment, se débarrasser de ses adversaires politiques et s’imposer sur la scène politique allemande alors qu’elle représente une double minorité au sein d’un parti conservateur : elle vient de l’ancienne Allemagne de l’est, et c’est une femme ! Je suis à peu près certaine que ce n’est pas uniquement par la douceur qu’Angela Merkel s’est hissé en haut de la sphère politique allemande. C’est plutôt parce qu’elle en maîtrise parfaitement les rouages.

Mais ces rôles qu’on nous prête sont très pratiques pour nous enfermer dans des cases. « Les femmes sont plus douces », c’est l’argument qui conduit à préférer un homme plutôt qu’une femme pour un poste à responsabilité pour lequel le leadership et l’agressivité sont requis (les présupposées futures grossesses font également de bonnes excuses). Ça marche dans les deux sens : puisque l’homme est sensé être plus agressif et dominant, celui qui ne l’est pas voit presque sa virilité remise en cause. Il n’y a pas que les femmes qui sont discriminées par cette vision des sexes (même si les conséquences en terme de carrières ne sont pas les mêmes !). Et tout ça repose sur l’hypothèse selon laquelle les hommes sont plus agressifs que les femmes (because testostérone). Concluons sur la conclusion de Reuters :

« Michael Naef, de la Royal Holloway University de Londres, estime que l’étude suggère que cette croyance populaire est si profondément ancrée dans les mentalités qu’elle pourrait elle-même être à l’origine d’une modification du comportement. En effet, les participantes qui croyaient avoir reçu de la testostérone – alors qu’elles avaient eu un placebo – « se sont distinguées par leurs offres remarquablement inéquitables », écrivent les chercheurs. »

Publicités

3 réflexions sur “Testostérone et rôles sexuels

  1. Les femmes plus douces ?
    Pourtant c’est bien connu qu’elle peuvent se révéler être de vrais vipères dans la compétition. Pire que les hommes. J’ai plus l’impression que l’homme c’est plus une brute au sens propre du terme. Au final pas si dangereuse juste un peu agitée.
    Par contre les femmes se révèlent bien souvent vraiment méchante, n’hésitant pas à détruire leur adversaire pour gagner. Sans pitié.

    Après ça dépend des personnes bien sûr. C’est plus une idée générale.
    Je pensais que la vision que j’ai décrite au dessus était beaucoup plus répandu.

  2. Bonjour Juju,

    Les femmes, des vipères ? J’avoue que ça ne me plait pas plus que de dire que les femmes sont plus douces (et ça ne me paraît pas plus vrai). Toutes les femmes ne sont pas méchantes et destructrices, c’est un peu facile d’écrire quelque chose comme ça.

    Pourquoi, dans un métier (et ici, la politique), on ne peut pas considérer un individu sans faire de son sexe un élément primordial pour juger de sa qualité ?

  3. Pour information.
    Article interessant dans le dernier numéro de Cerveau & Psycho (septembre-octobre 2010):
    « les hommmes sont plus aggressifs que les femmes »
    Non: si les hommes sont plus dangeneux, les femmes peuvent être tout aussi aggréssives.
    Scott Lilienfield & Hai Arkowitz.
    http://www.cerveauetpsycho.fr/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s