Un après-midi en jonque

Pour l’expat de longue date comme pour le nouvel arrivant, il y a un plaisir du weekend qui ne se refuse pas quand on vit à Hong Kong : un après-midi en jonque. Et si le temps ces jours-ci ne s’y prête pas, l’été est loin d’être fini.

Avec les beaux jours, et surtout la chaleur, il est de bon aloi de profiter de la mer de Chine pour se rafraîchir. Et tant qu’à faire les choses comme il faut, autant donner des airs de croisière au divertissement. Certes, pour ce weekend, les beaux jours ne sont pas au rendez-vous. Black rain et jonque ne se marient pas très bien et il vaudra mieux remettre l’excursion à plus tard. Mais l’été ne fait que commencer et nous réserve encore quelques belles et chaudes journées au cours desquelles une balade en mer sera le programme idéal.

« J’ai passé l’après-midi sur une jonque, dans la mer de Chine« . Ces quelques mots ne font peut-être plus d’effet aux expats de longue date qui ont eu le temps de s’y habituer. Mais pour les nouveaux arrivants, la nouveauté se mêle à l’exotisme pour faire de ce premier après-midi au milieu de l’océan une expérience inoubliable. Sans compter que, prononcés d’un ton nonchalant, ces quelques mots ne manqueront pas d’impressionner la famille et et les amis restés en France. Effet garanti.

Il faut dire que la journée elle-même sera mémorable. Départ en fin de mâtinée sur une jonque, de préférence de style traditionnel (parce que les bateaux luxueux, il y a les mêmes sur la Méditerranée). Après une heure, environ, de navigation, on choisit une petite crique, au bout de laquelle une plage de sable blanc vous promet quelques heures de délicieux farniente. Chacun amène des victuailles et l’on mange dans la bonne humeur et en musique. L’après-midi sera celui de choix cornéliens : lire sur le bateau, faire quelques longueurs dans l’océan ou s’assoupir sur la plage et profiter du soleil ? Avec un peu d’organisation, vous parviendrez à faire les trois. Le retour, quant à lui, est une occasion de découvrir Hong Kong comme vous ne l’avez jamais fait. C’est le moment de sortir votre appareil photo pour immortaliser le soleil couchant qui enflamme la skyline hongkongaise.

Deux conseils cependant : pour votre tranquillité d’esprit, ne prenez pas trop à coeur le panneau « beware of sharks« . Le mieux est encore de l’ignorer. La dernière attaque remonte à longtemps, paraît-il. Dans ces moments là, mieux vaut croire l’information la plus rassurante que l’on vous donnera. Deuxième conseil, et pas le moindre : ne pas oublier la crème solaire. Vous pouvez bien vous enorgueillir d’avoir une peau qui supporte très bien le soleil, se passer de crème solaire n’est que le moyen le plus sûr de finir la journée couleur écrevisse, dans le meilleur des cas. Hong Kong est plus proche de l’équateur que la France et le soleil peut y être particulièrement redoutable. Or, une brûlure sur le nez n’est pas le meilleur moyen de passer inaperçu dans le métro.

Effet secondaire inattendu de la journée (outre le coup de soleil) : plusieurs heures après le retour sur la terre ferme… ça tangue encore. Ne vous inquiétez donc pas si, allongé sur votre lit, vous avez encore la sensation d’être au milieu de l’océan. Ce n’est qu’une réminiscence de l’un des plaisirs jalousement gardés des expatriés à Hong Kong.

[billet écrit pour lepetitjournal.com/hongkong]

Publicités

Une réflexion sur “Un après-midi en jonque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s